J'ai souhaité m'impliquer dans la proposition de loi d'Eric Diard, député UMP des Bouches-du-Rhône, relative à l'organisation du service et à l'information des passagers dans les entreprises de transports aériens de passagers.

En effet, la région parisienne et le Val-de-Marne sont fortement impactés par les flux aériens. Les voyageurs se sont vus régulièrement paralysés par de nombreuses grèves lors de leurs départs en vacances. Je rappelle ici les grèves de l'été 2011, celle des personnels navigants de la Toussaint, ou encore celle de Noêl avec les agents de sécurité.

Sans remettre en cause le droit de grève, il était important d'encadrer ces mouvements dans le secteur aérien, comme ils le sont dans les transports routiers.

Notre majortié a donc pris ses responsabilités en votant cette proposition de loi mardi soir. Cette loi permettra donc la mise en place d'un service garanti dans l'aérien. Elle comporte différentes mesures comme: - Incitation à la négociation avant de faire grève. - Obligation individuelle de déclaration 48h à l'avance pour une meilleure organisation des compagnies. - Obligation d'information des voyageurs.

J'ai souhaité connaître l'agenda politique et les modalités de mise en oeuvre pratiques de cette proposition de loi en posant une question d'actualité hier à Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l'Ecologie, du développement durable, des Transports et du Logement.

Je suis aujourd'hui fier de vous annoncer que notre majorité à réussi à concilier le droit constitutionnel à faire grève et le droit à la libre circulation des personnes.