Une immense foule de policiers entourait la famille d'Aurélie Fouquet cet après-midi. Sans m'étendre en de longues phrases inutiles, je me sens en tant que maire, dans l'obligation de vous faire partager par ces quelques mots un grand moment d'émotion dont j'ai été témoin. Les nombreux élus du Val-de-Marne présents, de toutes sensibilités politiques, pourront en témoigner. Le Président de la République m'a aussi beaucoup touché dans son discours, il a su se montrer à la fois digne et ferme. Je tenais enfin à saluer la présence de tous les membres de la police municipale de Joinville-le-Pont.

police