J'ai saisi les maires des communes de Nogent-sur-Marne, Saint-Mandé, Vincennes, Saint-Maurice et Charenton-le-Pont afin que nous unissions nos voix pour exprimer notre désaccord concernant la construction d'une aire d'accueil pour les gens du voyage dans le bois de Vincennes.

La Commission départementale parisienne de la nature, des paysages et des sites a décidé, hier 28 avril, de refuser l’un des sites parisiens (situé à l'ouest) retenu par le Schéma départemental pour l’accueil des gens du voyage, signé en 2004 par la Ville de Paris et l’Etat, mais de confirmer un site qui nous concerne tous particulièrement puisqu’il est situé dans le Bois de Vincennes.

Une fois de plus, le territoire de l’Est parisien pâtit d’une décision concernant son aménagement, qui n’a pas été concertée avec les élus des communes riveraines.