Le groupe MP regrette que la majorité régionale ait systématiquement rejeté ses amendements qui visaient à donner une véritable consistance à l’autonomie proposée. Jean-Paul Huchon et sa majorité ont ainsi refusé de doubler l’aide à la complémentaire santé pour la porter à 200 euros, permettant ainsi une prise en charge à 100 % des soins optiques et dentaires. Refusant la transparence, la majorité régionale a également refusé d’adopter un amendement du groupe MP visant à rendre public les critères d’attribution des aides versées par le Fonds régional d’aide sociale.