Comme beaucoup d'internautes, j'ai été surpris en apprenant samedi qu'une note de la Fédération française des télécoms, datant de juillet, évoquait le principe de forfaits internet fixe plafonnés ainsi qu'une réduction du débit au delà d'un seuil de volume de données consommées. Une telle mesure viserait à mieux gérer le trafic grandissant généré par les nouveaux moyens de connexion au Net (smartphones, tablettes etc.)

internet.jpg

Si les problèmes de fond que soulèvent cette question méritent d'être discutés, je me range totalement de l'avis des associations de consommateurs qui ont vivement réagi à cette information en jugeant une telle possibilité inacceptable.

Quoi qu'il en soit, rassurons nous, la Fédération française des télécoms a démenti l'information, la note en question n'était qu'un document de travail, la proposition ne faisait partie que de plusieurs hypothèses et le directeur général de la FFT a rappelé lui-même qu'il n'y avait aucun risque de saturation des réseaux fixes aujourd'hui. Même les opérateurs téléphoniques ont tenu à rassurer leurs consommateurs.

La disparition de l'Internet illimité n'est donc pas pour demain... mais restons vigilants !

Pour en savoir plus sur les éléments de cette note