J'ai souvent des remarques de Joinvillais qui se plaignent des trains bondés, des retards, du manque d’information. Alors j’ai décidé de me mobiliser et de rejoindre le collectif des élus des communes situées sur la ligne A du RER. C’est à plusieurs que l’on pourra agir, pour l’amélioration du quotidien de nos concitoyens. D’autant plus que plusieurs maires, cela représente plusieurs millions d’administrés et plusieurs millions d’usagers mécontents ! rer_a.jpg Ce collectif, quel est son objectif ? Il s’est tout d’abord donné la mission de relayer les doléances des usagers et des citoyens et d’exiger ensuite l’amélioration des conditions de transport, en luttant notamment contre les rames surchargées, les retards quotidiens, l’insuffisance d’information et en demandant l’accroissement des fréquences. D’ores et déjà, les élus proposent la mise en place de trains de réserve destinés à circuler en cas d’incident et la création d’un réseau d’informations en temps réel entre les gestionnaires et les communes afin de prévenir les voyageurs au plus vite des retards ou des annulations. Je souhaite par ailleurs que les élus agissent pour le renforcement du maillage de transports en Ile-de-France. Commençons par Joinville : j’ai demandé au Conseil général du Val-de-Marne un point sur le dossier de la ligne de bus Trans-Val-de-Marne (TVM) afin de confirmer que, en tant que nouveau Maire, je suis favorable à l’extension de cette ligne sur le territoire communal via l’avenue Charles Floquet…mais pas à n’importe quel prix. Il me paraît important, en effet, de valider l’abandon du tracé en site propre sur cette portion et de confirmer une mise en service pour la fin 2013, comme récemment annoncé par la RATP.