Qui de Barack Obama ou de John McCain remportera aujourd’hui l’élection présidentielle américaine ?

us.jpg

A Joinville, comme partout en France, nous nous intéressons de près à ce combat, car le nouveau Président des Etats-Unis, dans une période de crise et de tensions mondiales, modifiera l’image de son pays.

Quelles sont les grandes lignes de l’élection présidentielle aux Etats-Unis ? L’élection présidentielle américaine est surement la plus compliquée au monde, avec un système qui ne ressemble à aucun autre. Le président et le vice-président des États-Unis sont élus par un Collège électoral dont la définition figure dans la Constitution. Ce collège est constitué des grands électeurs élus au suffrage universel dans chaque État. L'Election Day, le mardi qui suit le premier lundi de novembre, les électeurs américains sont invités à voter pour l'élection de leur président. Cependant, ils n'élisent pas directement celui-ci : le scrutin est un suffrage indirect. Chacun des 50 États élit un nombre de « grands électeurs » égal au nombre de ses Représentants et Sénateurs soit un total de 538 (100 au titre du Sénat, 435 au titre de la Chambre des représentants, 3 pour le District fédéral de Columbia). L’État le plus peuplé, la Californie, dispose donc de 55 votes, alors que les huit États les moins peuplés n’en ont que 3 chacun. Les partis politiques nomment leurs listes de grands électeurs lors des conventions politiques d'États. En principe, les votes populaires devraient être exprimés en faveur d’un grand électeur. Dans la pratique, les bulletins de vote sont Les grands électeurs se réunissent dans chacun des États pour élire officiellement le président et le vice-président des États-Unis. Les voix sont ensuite comptées devant une session jointe du Congrès début janvier.

Programme : quelles sont les différences entre McCain et Obama ?

Economie :

- Obama : Démocrate traditionnel, il est favorable à l’intervention de l’Etat dans l’économie. Il veut investir 60 milliards en 10 ans pour reconstruire les infrastructures (routes, écoles..) et booster l’emploi. Il augmentera les impôts des 5% les plus riches et baissera ceux des classes moyennes.

- McCain : En bon républicain, il préfère que l’Etat intervienne moins dans l’économie. Il compte maintenir les réductions d’impôts des plus riches et baisser les taxes sur les entreprises pour favoriser l’emploi. Il dit vouloir rétablir l’équilibre budgétaire en 4 ans.

Energie :

- Obama : L’une de ses grandes priorités, investir massivement dans les nouvelles énergies (150 milliards) pour créer plus de 2 millions d’emplois « verts ». d’abord opposé à de nouveaux forages pétroliers aux Etats-Unis, il dit être d’accord pour une solution à cour t terme. Il souhaiterait donner aux Etats-Unis le rang de leader dans le combat contre le réchauffement climatique. Il propose de nombreuses mesures pour y parvenir, parmi lesquelles l’instauration d’un "droit de polluer" qui toucherait les entreprises qui émettent trop de carbone.

- McCain : Il souhaite intervenir dans toutes les formes d’énergie pour s’affranchir de la dépendance du Moyen-Orient : les nouvelles énergies mais aussi le pétrole et le charbon. Il soutient le forage au large des côtes américaines et en Alaska

Guerre :

- Obama : Il promet d’entamer le retrait progressif des soldats avant la fin de l’année 2008, afin qu’il ne reste plus aucun soldat américain en Irak en 2013. D’un point de vue institutionnel, il encourage vivement la mise en place d’un vrai gouvernement et d’une constitution, ce qui permettrait de stabiliser le pays. Le candidat démocrate insiste aussi sur sa volonté d’envoyer des organismes humanitaires, pour venir en aide au peuple irakien.

- McCain : Il veut la victoire en Irak et ne souhaite pas parler de calendrier de retrait des troupes. Il estime que l’Irak « est le point central de la guerre contre le terrorisme » mais prône aussi un renforcement des moyens en Afghanistan.

Questions de société

- Obama : Il se prononce en faveur de l’avortement. Il n’envisage donc pas de pénaliser financièrement les cliniques qui le pratiquent. En revanche, il veut mettre en place un programme de lutte contre les grossesses d’adolescentes. Il compte également se battre pour l’égalité des droits et l’union civile des homosexuels. Mais il ne se prononce pas en faveur d’un mariage homosexuel en tant que tel, et de l’adoption. Cependant, il ne veut pas non plus l’interdire. S’il se prononce en faveur de la peine de mort, il insiste quand même sur le fait qu’il souhaite réduire le nombre des circonstances susceptibles d’envoyer le criminel dans les couloirs de la mort. Enfin, le candidat démocrate n’est pas totalement hostile à la possession d’arme, mais estime qu’il est nécessaire de tout faire pour qu’elles ne tombent pas entre les mains d’enfants ou de gangs armés. Il souhaite également fixer une limite : un seul achat d’arme par mois et par personne.

- McCain : Opposé au droit à l’avortement, le républicain souhaite au contraire nommer des juges conservateurs à la Cour suprême. Il est opposé au mariage des homosexuels. Il est favorable à la vente libre d’armes.

Santé

- Obama : Il propose de créer une assurance santé généralisée, abordable et de qualité pour tous les Américains. Elle serait obligatoire pour les enfants, et les jeunes de moins de 25 ans pourraient bénéficier de celle de leurs parents. Mais les citoyens resteraient libres de choisir entre ce système et l’ancien système des assurances privées.

- McCain : Il propose un crédit d’impôts aux familles pour qu’elles puissent se payer une mutuelle mais il est opposé à la création d’une couverture universelle minimum de l’Etat.

Crise

- Obama : Favorable à l’intervention de l’Etat, il a soutenu le plan de l’actuel secrétaire au Trésor Henry Paulson. Il sait que la marge de manœuvre du prochain président sera mince.

- McCain : Il a approuvé, un peu contraint, le plan Paulson, après avoir voté pendant 8 ans toutes les lois de dérégulation économique initiées par bush. Depuis la crise, il voudrait revenir à un certain contrôle de l’économie par l’Etat.