En Commission développement durable hier matin, nous avons adopté la proposition de résolution du député UMP des Yvelines, Pierre Morange, tendant à la création d'une commission d'enquête relative aux modalités de fonctionnement, au financement ainsi qu'à l'impact sur l'environnement du projet de rénovation du réseau express régional d'Ile-de-France et notamment la ligne A du RER.

Cette commission d'enquête dont je fais partie, vise à comprendre les causes des dysfonctionnements du RER A et à trouver des solutions sur les plans humain, technique et financier. Les priorités porteront sur les retards, les rames saturées de monde et le manque d'information et de propreté.

Nous auditionnerons les opérateurs des transports bien sûr, mais également les organisations syndicales, les collectivités, le conseil régional d'Ile-de-France, les conseils généraux et les municipalités.