Retrouvez ci-dessous l'appel de Jean-François Copé aux militants UMP :

"Souscription nationale : beaucoup ont donné, et vous ?

Chère Amie, Cher Ami,

Comme vous le savez, toute notre famille politique s’est réunie ce lundi autour de Nicolas Sarkozy à l’occasion d’un bureau politique extraordinaire, pour faire face à la situation très grave à laquelle l’UMP est confrontée à la suite de la décision du Conseil constitutionnel.

Elus, cadres, adhérents, sympathisants, nous sommes tous mobilisés pour continuer à faire entendre la voix de l’UMP.

Depuis près d’une semaine, des milliers de Françaises et Français répondent à la grande souscription nationale que nous avons lancée.

Cette mobilisation sans précédent témoigne de l’attachement des Français à la liberté d’expression de la première force d’opposition de notre pays. A travers leur soutien à l’UMP, ils manifestent leur volonté de ne pas laisser uniquement à la gauche et aux partis extrémistes le droit de s’exprimer.

Face à cette situation très critique pour la survie de notre famille politique, je vous le dis très directement : seul l’effort de chacun d’entre nous permettra de sauver l’UMP. L’élan exceptionnel de ces derniers jours doit absolument se poursuivre.

Je vous invite à votre tour, si vous n’avez pas encore participé à la souscription nationale, à le faire au plus vite. Votre soutien financier, quel que soit son montant, est essentiel. N’hésitez pas à parler de la souscription nationale autour de vous, à vos amis, vos collègues, à votre famille, même si tous ne partagent pas nos idées, car il s’agit de défendre le pluralisme de notre démocratie. Vous pouvez aussi dès à présent diffuser très largement cet email auprès de votre entourage.

C’est grâce à la mobilisation du plus grand nombre de Françaises et de Français, que l’UMP pourra poursuivre son action : s’opposer à la gauche et proposer une alternative crédible pour sortir notre pays de l’ornière et redonner l’espérance aux Français.

Je compte vraiment sur vous.

Très fidèlement.

Jean-François Copé Président de l'UMP"