L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié, mercredi 16 janvier, un avis scientifique sévère sur trois pesticides de la famille des néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame), tous présentant, selon l'EFSA, un risque élevé pour les abeilles. Cette catégorie d'insecticides a un mode d'action commun, il affecte le système nerveux central des insectes, provoquant la paralysie et la mort. D'après plusieurs études récentes, l'exposition à des doses non mortelles de néonicotinoïdes pourrait avoir des effets négatifs considérables sur la santé des abeilles et leurs colonies.

Dès 2011, lors d’une question au gouvernement, j’ai demandé un moratoire sur ces produits : lire ici.