Avec plus d'un million de passagers par jour et un trafic qui a augmenté de 20% en 10 ans, le RER A présentait depuis plusieurs années des signes de faiblesse tant au niveau de sa capacité d'accueil de passagers, que sur le respect de la sécurité, du confort et la régularité du trafic.

A partir de lundi et jusqu'en 2014, une première tranche de 60 rames MIO9 permettra une augmentation de la capacité du RER A de 60%. Une seconde tranche de 70 rames, livrée entre 2014 et 2017 complètera l'amélioration des conditions de transports sur cette ligne.

En tant que Député-Maire de Joinville-le-Pont, ville desservie par la ligne A du RER, je me réjouis de cette annonce tant attendue.

M. Sarkozy a profité de ce discours pour annoncer l'automatisation de la ligne 1 du métro afin de décharger la ligne A. Le prolongement de la ligne 14 jusqu'à la Mairie de Saint-Ouen permettra la désaturation de la ligne 13 et offrira à terme une alternative à l'utilisation du tronçon central de la ligne A du RER. Enfin, le prolongement de la ligne E du RER vers l'Ouest, de la gare d'Haussmann-Saint Lazare jusqu'à Mantes-la-Jolie, permettra également une décharge du RER A.

Le Président de la République s'est adressé directement aux salariés des transports publics, en ces termes: « Je sais bien qu'en tant que chef de l'Etat, je dois vous défendre lorsque vous êtes injustement attaqués. On vous a demandé beaucoup (…) La double réforme des régimes de retraite, spéciaux et général. J'assume la décision qui a été prise et vous l'avez subie aussi. » Il a également fait référence au service minimum en soulignant que ce ne serait pas une façon de faire moins de dialogue social mais qu'au contraire cela permettrait de renforcer la grandeur du service public. Il a terminé en remerciant tous les salariés de la SNCF, RATP et RFF pour leurs efforts quotidiens au nom des Français.