Marie-Anne Montchamp, Secrétaire d’Etat aux Solidarités et à la Cohésion sociale, nous a également fait l’honneur de sa présence.

En profitant de ce moment convivial, j’ai rappelé l’importance de rester soudés autour du Président Nicolas Sarkozy lors des prochaines élections présidentielles les 22 avril et 6 mai prochains et lors des élections législatives des 10 et 17 juin prochains.

J’ai tenu à souligner l’effort et le courage dont a fait preuve le gouvernement depuis 2007. Dans un contexte de crise économique et financière grave, Nicolas Sarkozy a su aller au bout de ses réformes pour éviter la faillite du système français. Je pense ici à la réforme nécessaire des retraites ou au plan de rigueur.

Ces mesures interviennent aujourd’hui car la prévision de croissance de la France est inférieure à ce qui était prévu, nous devons donc nous montrer raisonnable dans nos dépenses et comprendre les coupes budgétaires de l’Etat. Face à ces difficultés, le projet socialiste est d’autant plus scandaleux. Un projet à 255 milliards d’euros de dépenses sur 5 ans avec des propositions démagogiques comme les 300 000 emplois d’avenir qui reviendraient à 4 milliards d’euros par an, ou encore le retour à la retraite à 60 ans, qui coûterait à l’Etat 17,6 milliards d’euros par an.

Dans un tel contexte, il est impératif que l'ensemble de l'UMP reste solidaire et uni afin de présenter aux Français un projet crédible et responsable lors des prochaines échéances électorales.