A l'occasion de la préparation du budget pour le projet de loi de finances 2012, Patrick Beaudouin a souligné au nom de tous les députés UMP, l'importance de témoigner de notre solidarité nationale envers ceux qui servent leur pays par les armes, et de perpétuer le souvenir de ceux qui ont sacrifié leur vie pour la France, notamment les soldats morts en Lybie et en Côte d'Ivoire ces derniers mois. Malgré les efforts légitimes et nécessaires qui feront partie du prochain projet de loi de finances pour 2012, Patrick Beaudouin a demandé au gouvernement de réaffirmer son engagement à maintenir ses efforts envers les anciens combattants.

J'ai apporté mon soutien total à Patrick Beaudouin sur cette question. Il est en effet indispensable de maintenir notre reconnaissance financière et morale envers nos soldats qui se battent ou se sont battus pour faire vivre les valeurs de liberté et de démocratie.

Marc Laffineur, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense et des anciens combattants, a répondu que la majorité présidentielle avait permis que la retraite des anciens combattants passe de 37 points en 2007 à 48 points au budget de 2012, soit une augmentation de 35%. De plus, depuis 2007, la carte des anciens combattants est beaucoup plus facile à obtenir. Enfin, l'allocation différentielle pour les veuves d'anciens combattants a été augmentée de près de 50% depuis 2007. Je me réjouis donc que le gouvernement entende bien continuer à soutenir les anciens combattants, source de fierté pour notre pays.