En l’espace d’un peu plus d’un an, les usagers des zones 1-2 (9,54%), 1-3 (7,93%) et 1-4 (6,98%) auront vu leur Pass navigo mensuel augmenter d’au moins 7 % - et jusqu’à près de 10 % pour les usagers parisiens – sans que ni l’offre ni la qualité de service ne suivent la même progression. Au total, la facture transports s’est alourdie pour 85 % des usagers.

Le mouvement ne fait que commencer puisque les études sur la mise en place d’un tarif unique – promesse de campagne de Jean-Paul Huchon et de Cécile Duflot – et l’évolution des tarifs depuis 2010 (augmentation du tarif de toutes les zones à l’exception de la zone 5) tendent à démontrer que l’exécutif socialiste et écologiste vise la mise en place d’un tarif unique à plus de 100 euros par mois !