Cette élection récompense l’engagement sans réserve du maire de Nogent-sur- Marne en faveur de Paris Métropole depuis sa création. Il ne fait aucun doute que ses qualités de chef d’orchestre, qu’on lui connaît déjà comme président de l’Union des Conseillers Généraux de France, lui permettront de fédérer les 170 collectivités de sensibilités politiques très différentes qui ont, à ce jour, rejoint Paris Métropole.

Valérie Pécresse salue également l’entrée massive dans Paris Métropole de vingt nouvelles collectivités, toutes issues de la Majorité Présidentielle. Cette mobilisation, que Valérie Pécresse avait appelée de ses vœux dès son arrivée à la présidence du groupe Majorité présidentielle à la région, permet un rééquilibrage droite-gauche.

Ce pluralisme est indispensable au sein de ce syndicat qui a vocation à s’exprimer sur le chantier essentiel du Grand Paris.

Valérie Pécresse invite toutes les collectivités issues de la Majorité présidentielle qui ne seraient pas encore membres de Paris Métropole à rejoindre ce mouvement d’adhésion afin de poursuivre cette dynamique, nécessaire au bon fonctionnement et à la juste représentation de toutes les sensibilités au sein de Paris Métropole.